Pourquoi il ne faut pas pas arrêter le suivi urologique pendant l’épidémie? |La consultation vidéo en urologie

Téléconsultation en urologie| durant COVID19

Consultation vidéo – garder le contact avec votre urologue à l’heure de confinement

Durant l’épidémie de CORONAVIRUS, COVID19, bon nombre de médecins ont choisi de fermer les cabinets médicaux, pour limiter les déplacements et le flux des patients dans les salles d’attente.

A cette occasion, de très nombreux patients dont certains effrayés par les nouvelles technologies, ont rencontré des difficultés.

J’utilise Doctolib depuis des années, et depuis peu, j’utilise également Qare. Afin d’aider les patients qui utilisent Doctolib pour la prise de rendez-vous, j’ai réalisé une présentation partagée et accessible en bas de la page.

Les équipes de Doctolib, comme les autres Start-up dans la télémédecine, ont travaillé sans relâche pour mettre à la disposition des soignants des outils adaptés pour continuer à soigner.

La plupart des urologues libéraux, ont également ouvert des téléconsultations. L’activité chirurgicale dans les cliniques est à l’arrêt, et ils ont donc ouvert des plages importantes de consultations. Idem dans les dispensaires et les centres de santé. Avec une offre de téléconsultation en explosion, il y a l’embarras du choix.

Téléconsultation – quand et pour quoi?

Cette photo par Auteur inconnu est soumise à la licence CC BY-NDLes situations cliniques dans lesquelles il est souhaitable et indiqué de faire appel à la télé consultation sont nombreuses. La télé consultation vidéo est parfaitement adaptée à l’urologie. Partant du principe qu’ il faut recevoir le patient au cabinet au minimum une fois par an,on peut envisager les autres consultations de suivi par vidéo, si l’examen clinique au cabinet n’est pas indispensable.

Renouvellement d’un traitement par téléconsultation

Renouveler un traitement au long cours qui s’avère être efficace pour les troubles urinaires du bas appareil liés à l’hypertrophie de la prostate. Renouveler aussi les IPDE5 de type VIAGRA, CIALIS ou leur génériques. L’intérêt d’évaluer d’un nouveau traitement médical ou en cas de changement de traitement : faire le point avec son médecin 1 ou 2 mois après sans nécessairement revenir cabinet.

Résultats d’examen 

La téléconsultation est parfaitement adaptée pour interpréter les résultats des examens prescrits et le cas échéant d’envoyer une prescription sécurisée. Les solutions de téléconsultation permettent de partager avec votre médecin les résultats des examens qu’il vous a prescrits. Qu’il s’agisse du dosage du PSA ou du contrôle de la TESTOSTÉRONE, de l’ECBU, le test de Stamey ou d’un prélèvement urétral, des comptes-rendu d’échographie de scanner ou d’IRM, on peut interpréter les résultats, poser un diagnostic et envoyer une prescription sécurisée. 

Avis médical ponctuel

Licence https://creativecommons.org/licenses/by-nd/3.0/

Pour des avis ponctuels avec le cas classique de la cystite à répétition, dans la prostatite chronique récidivante ou en cas d’effets secondaires d’un traitement.

La Téléconsultation c’est remboursé?

On pense que la crainte de ne pas être remboursé pourrait jouer dans l’évitement des téléconsultation. Je rappelle qu’en dehors de la période de confinement actuel, le remboursement par la sécurité sociale ainsi que les mutuelles est possible à tous les patients qui ont consulté le médecin dans les 12 mois qui précèdent.

Et, durant le confinement, l’assurance maladie a assoupli l’accès à la télé consultation qui sera remboursée à tous les patients. Afin de faciliter l’accès aux soins ainsi que le recours à la télé consultation, la plupart des médecins secteur II ont adapté l’offre de soins et les honoraires. On peut également pratiquer le tiers payant. Et cela ne change rien pour les médecins du secteur I avec un remboursement intégral.

 

Téléconsultation – comment envoyer et recevoir des documents?

DOCTOLIB est une solution de télé consultation qui permet facilement les échanges des documents confidentiels. Si vous utilisez votre Smartphone, vous pouvez envoyer vos lettres, résultats médicaux, comptes-rendu… directement dans votre espace sécurisé DOCTOLIB. Il n’y a que vous et le médecin qui auront accès à vos documents et bien sûr vous avez la possibilité de les supprimer à la fin de la téléconsultation. C’est également par DOCTOLIB que le médecin vous enverra le compte-rendu sécurisée de la consultation ainsi que l’ordonnance de médicaments, ou de biologie d’imagerie médicale. C’est par ce même moyen qu’il vous adressera la facture en cas de télétransmission ou la feuille de soins pour le remboursement.

Une téléconsultation?! Mais c’est «Juste»  pour …

La liste des «Juste» est longue et ennuyeuse. Le médecin n’a pas en mémoire la totalité de ses patients et j’espère que cela ne choque pas. Je pars du principe que ce n’est pas une question d’ordre général, mais une question liée à votre état personnel (avis, résultats, traitements). Et que si vous vous appelez Dupont, vous n’aimerez pas la réponse de Dupond. 

Pour répondre à chaque patient, il faut trouver le temps, accéder au dossier médical et ainsi de suite. Ce n’est pas qu’un  » juste ». Les questions des patients qui ne nécessitent pas une réponse de votre médecin  peuvent être gérées directement par la plupart des secrétariats (feuille de soin…) 

Téléconsultation et pourquoi pas WhatsApp, SMS, GMAIL ou pire des email corporate 

Si la téléconsultation vidéo est disponible, depuis le début du confinement je reçois de nombreux messages avec WhatsApp, par Gmail ou par SMS. Parfois des demandes de renouvellement, de donner mon avis sur des résultats d’analyses médicales ou bien des avis ponctuels, comme par exemple pour des cystites.

Le confinement et la distanciation sociale nous a obligé à revoir le mode de fonctionnement et notamment le fonctionnement du télétravail. Est souvent ce qui semble tout à fait légitime et adapté à utiliser de notre vie personnelle, des applications tel Skype, FaceTime voir WhatsApp, Gmail, nous avons pris la mauvaise habitude, médecins et patients, de les utiliser pour échanger des données confidentielles: compte rendus, ordonnances, résultats d’analyse médicales. Si demander une ordonnance de cystite, ou renouveler un antidouleur ponctuellement, ce n’est pas problématique, des résultats des bilan pour de IST ou MST, renouvellent du VIAGRA & Co c’est très à risque.

Excellent article publié sur RTL.FR:

« On ne peut pas utiliser des applications du quotidien pour faire des téléconsultations médicales », déplore auprès de RTL.fr, Nesrine Benyahia, docteure en droit et fondatrice de la société DrData, spécialisée dans la protection des données juridique et de santé. « Nous disposons d’outils qui respectent le cadre de l’hébergement des données de santé, avec des systèmes d’authentification forts, ainsi que les droits des patients et des professionnels. Pourquoi ne pas les promouvoir alors que la plupart des plateformes ont proposé de fournir gratuitement leurs outils pendant la crise ? », s’interroge-t-elle.

Pour mémoire, je vous rappelle que WhatsApp c’est Facebook, Gmail c’est Google, FaceTime c’est Apple et Skype Microsoft. Je pense qu’il faut rester vigilant à laisser nos données sur leur serveurs.

Quant au adresse email professionnelles dites aussi corporate, c’est un sujet très sensible. Délégation d’accès à vos collaborateurs, confidentialité, droit du travail … je ne peux que déconseiller leur utilisation.

Analyses médicales, photos « médicales », prescriptions : ATTENTION DANGER

Quand je lis certains messages je suis effaré. Et quand je note une adresse email du travail, je suis inquiet:

(liste des messages inspirés de quotidien du cabinet, mais légèrement adapté)

https://creativecommons.org/licenses/by-nd/3.0/
https://creativecommons.org/licenses/by-nd/3.0/

Docteur pensez vous que j’ai attrapé SIDA?!

Je vous adresse mes sérologies que vous m’avez prescrites. Au plaisir de vous lire…

Pouvez vous m’adresser les antibiotiques car mon urétrite est toujours là

Docteur pensez-vous que je dois prévenir mon épouse/partenaire?

Mon bilan infectieux est positif? Que dois-je faire? Puis-je avoir des rapports?

Docteur, je suis en mission (?!) et j’oublié mon traitement à la maison. Puis-je avoir une ordonnance de Viagra? 

Inutile de vous dire que ses messages partent d’emblée à la poubelle. Sauf, que, les données ne disparaissent plus jamais de serveurs!

Certains pensent que c’est des histoires, mais dans ma pratique de sexologue, j’ai rencontré des situations encore plus saugrenues , dont une particulière, qui vous fera (j’espère réfléchir à deux fois avant d’envoyer vos emails à vos médecins):

Un des mes patients, vivant entre la France et un pays étranger, s’est fait « vérifier » le smartphone par son épouse ( il semblerait qu’un français sur 5 pratiquerait la « fouille »). Elle avait trouvé des emails adressés pour le renouvellement du Viagra. Son avocate s’en ai servit de cet email comme preuve de l’impuissance dans la demande de divorce! J’ai appris cette nouvelle, quand le patient m’a demandé un certificat de « non-impuissance »!

Plus d’un Français sur cinq fouine dans le portable de son conjoint. à lire dans l’Express

En effet, si je suis un docteur connecté, je ne suis pas du tout cool, quand il s’agit de la sécurité des données de mes patients. Et je n’ai pas attendu le RGPD pour cela. 

Comment envoyer les résultats d’analyse à vos médecins

Selon la législation en cours, les possibilités d’envoyer des documents de santé à destination des professionnels de santé, sont limités.

Echange entre les professionnels de santé 

Les professionnels de santé, médecins, laboratoires d’analyses médicales et cabinet de radiologie, peuvent échanger à l’aide des messagerie sécurisé tel Apicrypt, MSSANTE, ou par des logiciels sécurisé (exemple WEDA).

Plus récemment, des start-up innovantes, proposent des solution nouvelles. Par exemple Lifen, que j’utilise. Lifen permet l’échange simple et sécurisé de documents médicaux entre les hôpitaux, les professionnels de santé. Et depuis peu, Lifent permets même d’adresser des documents aux patients.

Si la plupart des laboratoires, nous adressent les résultats par HPRIM APICRYPT, ce n’est pas toujours (encore) le cas.

Envoyer vous même les documents aux médecins, c’est possible?

A part les applications de téléconsultation, il n’existe pas à ce jour de moyen sécurisé pour adresser vos documents dématérialisés à votre médecin. Vous pouvez lui envoyer par la poste  ou lui déposer au cabinet.

Quand au email, je vous conseille d’être vigilant. A titre personnel, je supprime systématiquement les emails avec du contenu confidentiel et et je mets en garde les patients pour faire de même.

Personnellement, je déclinons toute responsabilité en cas d’utilisation frauduleuse des images et des documents médicaux envoyés par messagerie non-sécurisée.

Téléconsultation – par téléphone c’est possible?

Consultation par téléphone
Cette photo par Auteur inconnu est soumise à la licence CC BY-D3

Tous les médecins, ont réalisé depuis toujours, des consultations par téléphone. Les avis, les traitements, l’annonces des résultats, …c’est quoi autre, qu’une consultation. Ce n’est pas parce que il n’y a pas de feuille de soin et de règlement, qu’aux yeux de loi, n’est pas une consultation. Et une consultation qui engage pleinement sa responsabilité du médecin.

Donc, oui, c’est toujours possible, même si on ne souhaite pas. Dans des cas exceptionnels, des patients que nous connaissons, et pour qui nous estimons que c’est nécessaire, nous l’avons fait et nous allons toujours la faire. Et même par téléphone, la règle du rendez-vous, pour bloquer le temps, est souhaitable.

Chaque fois que nous rencontrons des situations délicates avec des patients âgés, effrayés par la technologie, sans accès internet nous allons continuer à les soigne, comme nous l’avons toujours fait.

 

 

 

Hupertan

MD, Urologue Sexologue à Paris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :