FAQ – persistence des troubles urinaires après une intervention sur la #prostate par @hupertan

Question

Opéré de la prostate il y a plus d’un an , j’ai toujours envie d’uriner surtout la nuit …je me réveille toutes les deux heures environ….Merci de votre réponse

Nous rappelons que les réponses données à vos questions, ne constituent pas des AVIS MEDICAUX. Ces réponses d’ordre général ne remplacent pas une consultation médicale car nous n’avons pas accès à votre dossier médical, votre historique et surtout nous n’avons pas la possibilité de vous examiner.  Si nécessaire, les praticiens peuvent vous recevoir sur rendez-vous pour une consultation médicale dans leurs cabinets respectifs.

Réponse du Dr HUPERTAN – urologue à Paris

Hypertrophie_bénigne_de_la_prostateL’opération de la prostate pour un adénome (hypertrophie) de la prostate est une chirurgie prostatique a visée fonctionnelle. Elle comme a comme objectif de corriger l’obstruction en retirant la partie centrale, adénomateuse (zone de transition), qui comprime l’urètre prostatique. La méthode la plus répondu est la résection en courant mono-polaire, mais d’autre méthodes peuvent être utilisées tel le courant bi-polaire ou le LASER – GreenLight, HOLEP.

Je rappelle que l’adénome de la prostate est une pathologie bénigne qui  a comme conséquence des troubles urinaires du bas appareil de type obstructif, irritatif et le plus souvent les deux.

Résection-endoscopique-adenome-prostatique-HBP-RTUP-REP-LASER-uroblog-hupertan-paris

Après la chirurgie, et cela dès l’ablation de la sonde, les troubles obstructifs doivent avoir disparus,le jet urinaire redevenir très fort. Par contre, les troubles irritatif comme les envies fréquentes, les urgences mictionnelles ( nécessité de se lever plusieurs fois la nuit pour aller uriner) peuvent persister malgré l’obstruction. Dans certains cas la vessie va garder un sorte de mauvaises habitudes ce double irritatif malgré la levée de l’obstruction par la chirurgie.

Par ailleurs, après une résection de la prostate, la cicatrisation peut être plus ou moins longue, mais de mon expérience personnelle au maximum six mois. Cependant, pour un certain nombre de patients  ces troubles irritatifs persistent, et dans ce cas, un avis spécialisé est nécessaire. Consulter avec au minimum une analyse urinaire de type ECBU est conseillé.

Je rappelle que d’autres pathologies, en dehors de l’adénome de la prostate, peuvent avoir comme signes cliniques des signes irritatifs et il faut  les reconnaître!

Nous vous remercions pour votre confiance.

Prostate Zone de transition



Catégories :adénome de la prostate, cancer de la prostate, chirurgie de la prostate, Laser Prostate, Prostate

Tags:, , , , , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :