Le cyclisme intensif multiplierait les risques de cancer de la prostate

Vrai lien « cause à effet » ou association fortuites.

De plus en plus d’études épidémiologiques, mettent en évidence des liens étonnant avec des statistiques à l’appui. Voila une étude britanniques qui le montrerait.

Avant d’aller plus loin, voila une anecdote, avec laquelle j’illustrais en cours de statistique médicale aux étudiants, les facteurs de confusions: « A Londre, le comptage des nids de cigognes aux printemps est fortement correlé avec le nombre de naissances, avec un pic significatif. Peut-on déduire un quelconque lien de cause à effet entre les cigognes et les naissances? Maybe in London, why not! » 

Il faut du recul et de mesure avant de communiquer sur des sujets sensibles.

Voici l’article, à lire

« Le cyclisme intensif multiplierait les risques de cancer de la prostate »

CANCER – En plein Tour de France, une étude tire la sonnette d’alarme sur les dangers du… cyclisme. Ce sport n’a pas que des avantages pour les hommes. Des experts anglais ont effectivement constaté que le cyclisme pratiqué de façon quotidienne et intense multiplierait les risques d’avoir un cancer de la prostate.

viaLe cyclisme intensif multiplierait les risques de cancer de la prostate.



Catégories :adénome de la prostate, cancer de la prostate, Prostate, Santé Masculine

Tags:, , , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :